Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 22:23

Nous avons tous vu notre maire Jean-Jacques Raffaele parader en janvier lors des manifestations pour la liberté d’expression. Il s’est bien montré à droite, à gauche… Mais quand il s’agit d’appliquer les principes qu’il prétend défendre, c’est une toute autre histoire.

 

Nous expliquons :

 

Au mois de juin prochain, il y aura à La Turbie une Journée des Associations. Depuis tant d’années que nous le demandions, cela arrive enfin. Cette manifestation a pour but de faire connaître les associations locales auprès de la population.

Ravis de cette initiative, et ayant lu le courrier émanant du Point Info, (voir photo 1 et il est bien précisé « TOUTES les associations »), nous mandatons notre Président et élu d’opposition Jean-Philippe Gispalou afin d’assister à la réunion préparatoire de la Journée des Associations, aux cotés de nombreux autres Présidents ou représentants d’autres associations Turbiasques, et pour inscrire la participation de AAPoD (Je précise que AAPoD est une association Turbiasque, dont le siège est à La Turbie, régulièrement enregistrée à la Préfecture de Nice et avec un numéro Insee).

Journees_des_Associations_2015-2--1--copie.jpg

Mais là, stupeur, Mme Grouselle Hélène, Adjointe au Maire, membre du Comité de Pilotage de la Journée des Associations, accessoirement Vice Présidente de la Commission de la Culture (sic), se faisant la voix de son maître, déclare devant toute la salle : Non, monsieur le Maire ne veut pas de votre association car vous êtes en opposition avec nous… vous n’avez  pas le droit de participer.

Le Maire a dit NIET. Exit les associations qui Le critiquent. Exit les associations qui ne sont pas de Son côté ! Et oui, fraichement élus, ils se retenaient encore un peu, ils se cachaient encore. A présent ils dévoilent leur véritable visage : 

Le Maire actuel, notre Camarade Raffaele décide donc de qui a le droit de s’exprimer et qui n’en a pas le droit. « Tu me plais, tu me fais allégeance, alors tu as le droit d’exister. Tu me critiques, tu n’es pas d’accord avec moi, tu ne penses pas comme moi, alors tu n’existes pas, tu n’as pas le droit de parler ici à La Turbie ».

 

 Cela fait froid dans le dos. Non ?!

 

Alors regardons un peu ce qui se fait aux alentours. La ville de Beausoleil organise depuis de nombreuses années sa Journée des Associations. Chaque année, des stands y sont ouverts pour tous les opposants qui le souhaitent, notamment l'opposition de gauche (voir photo 2).   Le maire Monsieur Spinelli s’est toujours fait un point d’honneur à respecter ses opposants politiques.

JournadaassociaciounBSL copie

Et Beausoleil n’est pas une exception. En fait, l’exception, c’est La Turbie de Monsieur Raffaele et de son politburo. Car interdire une association est illégal, Madame, Monsieur. Eh oui. Cela vous embête ? C’est ballot, mais figurez-vous que nous sommes en France ici. Ce qui implique :

-  Liberté de Penser,

-  Liberté d’Ecrire,

-  Liberté de Parler.

 

Cela vous pose un problème, on le sait, mais c’est comme ça.  

 

Et même si, avant de retourner leur veste, certains ici se sont formés politiquement à l’aune de certains régimes de l’est,  aujourd’hui disparus, il faudra bien qu’ils fassent avec, et qu’ils respectent TOUS leurs administrés, électeurs et contribuables.

Partager cet article

Repost 0
Published by aapod
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens