Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 14:34

Costa-Foru-003.jpgVous allez rire (jaune) mais le permis du Petit clos a été déposé. Vous savez, la partie cachée de Detras afin d’en réduire les chiffres officiels. Un projet  voté, validé par tous les Conseillers Municipaux sans exception le 07 février 2013. Finalement, autant dire que tous ceux qui nous gouvernent  actuellement sont favorables à ce projet Detras, quoi qu’ils en disent.

Bien entendu, sans surprise,  une nouvelle fois, aucun d’entre eux ne s’est intéressé aux désagréments qu’allaient subir les riverains. Lequel de nos 22 conseillers municipaux actuels et de notre Maire actuel s’est rendu sur place constater la situation au lieu de dire amen en conseil municipal ?

S’ils étaient sortis de leur bulle, s’ils se préoccupaient un tant soit peu de la réalité sur le terrain,  ils auraient  constaté que tous les bâtiments existants sont déjà  fissurés : nous nous y sommes rendus et il a été facile de le constater. Et tout un chacun aurait pu faire de même. Il fallait  seulement s’y intéresser ! Et  ne doutons pas que les affouillements et autres exhaussements à venir lors des travaux ne feront qu’aggraver la situation. Certains riverains nous ont même signalé que leur maison s’enfonce en raison des écoulements d’eau des sources existantes. Alors, qui va subir les conséquences d’une décision aussi absurde ? En tous les cas, aucun de nos « chers » élus, cela est sûr.

Costa Foru Mainguené 009Et  la circulation ? Parlons-en, de la circulation. Comment les 42 véhicules vont-ils circuler sur la voie étroite qui mène au domaine du Petit Clos. Les voitures ne peuvent se croiser !  Sans compter la dangerosité de la sortie sur la Route du Mont Agel, laquelle route est réduite par des jardinières. Est-il possible de penser qu’aucun de nos « responsables » n’en fut informé ?  Messieurs  Pellegrin et Raffaele, futurs prétendants au siège de Maire, tous deux membres de la Commission d’Urbanisme et d’aménagement de l’espace, ont laissé faire, volontairement ou par ignorance. Dans un cas comme dans l’autre, c’est grave. Allez faire un tour sur Google maps Turbie, vous constaterez par vous-même la situation dramatique qu’un tel projet entraîne. Petite question : en cas d’accident, qui sera responsable ?

En outre, et c’est grave aussi, pour favoriser le développement de ce projet, ceux qui habitent déjà à La Turbie depuis fort longtemps devront se soumettre aux exigences des nouveaux habitants. Par exemple : interdiction de monter d’un étage, pour les villas situées en contrebas du futur immeuble. Non pas en raison de l’instabilité du lieu mais parce que cela nuirait à la vue des nouveaux habitants. Autre exemple pris au hasard : aucune possibilité de désenclavement pour ces résidents de longue date, afin tout simplement d’éviter de gêner les futurs et heureux habitants de ce futur Petit Clos tant désiré par ce conseil municipal finissant !

La question que nous  posons est donc de savoir à qui le Maire actuel et ses 22 conseillers municipaux actuels ont-ils pensé prioritairement ?  

Partager cet article

Repost 0
Published by aapod
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens