Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 21:27
DETRAS SUITE

Mercredi dernier, Jean-Philippe Gispalou, fidèle à son engagement de campagne, a voté NON aux 3 résolutions concernant le projet Detras.

- D’abord concernant la garantie d’emprunt au profit de la SEM Habitat 06 : nous ne voyons pas pourquoi la commune devrait en être garante, d’autant qu’il existe un autre organisme qui peut l’être. De plus la commune n’en a pas la capacité financière. Il a été dit que c’était pour assurer que l’ensemble des logements finisse bien aux Turbiasques. En clair, cela signifie que si la SEM 06 ne peut satisfaire à ses obligations, les soi-disant appuis de notre Maire ne nous soutiendront pas puisque c’est la commune qui devra se surendetter toute seule.

- Concernant la vente de parcelles à Promogim : l’évidence est toute faite. Nous ne pouvions y être favorables.

- Enfin, pour l’approbation du règlement d’attribution des logements en accession maîtrisée à la propriété, le non a été motivé par le flou qui entoure cette proposition devant pourtant apparaitre comme transparente :

Par exemple, en tant que Conseiller Municipal, Jean-Philippe Gispalou ne pourra jamais vérifier s’il n’y a aucune « erreur» sur l’attribution de logements. D’autant plus que Monsieur le Maire a accepté de nombreux dossiers venant de l’extérieur de la commune ! Cela est incompréhensible, puisque, on nous le rabâche assez souvent, les dossiers pour les Turbiasques sont nombreux et tout était déjà réservé pour eux…

Ensuite, concernant le scoring lui-même : il est des critères qui pour nous n’ont aucune raison d’être. Par exemple la domiciliation, puisque cette opération immobilière était soi-disant « réservée» à nos enfants Turbiasques.

En outre, il est un critère qui nous est apparu moralement inacceptable : on donne plus de point à un couple sans enfant plutôt qu’à une mère célibataire avec enfants. Nous, nous trouvons que les familles monoparentales souffrent déjà suffisamment pour ne pas les enfoncer encore plus.

La parole est une chose… les faits en sont apparemment d’autres !

Partager cet article

Repost 0
Published by aapod
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens